Les tops et les flops immobiliers en 2016
19 janvier 2017

c’est encore le moment d’acheter

Vous vouliez acquérir un bien, mais vous vous demandez si ce n’est pas – déjà – trop tard ? Voici ce que vous réserve le marché de l’immobilier cette année. L’Alsace est considérée comme une région attractive.

Le marché de l’immobilier a tourné la page de la crise. En 2016, environ 840 000 transactions ont été enregistrées. Un record. Ce regain d’activité, qui a suivi plusieurs années d’atonie, a été accompagné d’une augmentation des prix. Mais cela ne signifie pas qu’il n’est plus temps de se lancer.

Le pouvoir d’achat reste élevé

En 2016, les prix de l’immobilier ont augmenté (entre 1 et 2 %). C’était la première fois depuis 2011. En 2017, ça va continuer.

Dans le même temps, le taux des crédits immobiliers se redresse : 1,34 % en moyenne en décembre (contre presque 5 % en 2008). Reste que le pouvoir d’achat immobilier reste confortable. En moyenne, depuis 2011, les acheteurs ont gagné 23,5 % de pouvoir d’achat, a calculé la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Très attractives métropoles

Si globalement l’activité augmente, la géographie du marché est bien différente, selon les villes et les régions*. Ainsi, les prix augmentent fortement dans les grandes métropoles – comme à Paris (+4,9 %, 8447 € le m²), Lyon (+5 %, 2620 € le m²) ou Marseille (+2,4 %, 2625 € le m²) – et les régions perçues comme attractives – l’Alsace (+3,9 %, 1958 € le m²), l’Aquitaine (+6,6 %, 2184 € le m²) ou la Bretagne (+6,5 %, 2082 € le m²). À l’inverse, ils chutent dans des régions où la reprise se fait attendre : Poitou-Charentes (-6,6 %, 1553 € le m²), Nord-Pas-de-Calais-Picardie (-0,5 %, 1488 € le m²) ou Limousin (-8,3 %, 1175 € le m²).

Le succès du PTZ

Ça n’a échappé à personne, une élection présidentielle aura lieu en 2017. Avec l’arrivée d’un nouveau gouvernement, les dispositifs actuels risquent de passer à la trappe. Pourtant, ils fonctionnent bien. Le prêt à taux zéro (PTZ) permet de financer jusqu’à 40 % d’une acquisition. Son succès est foudroyant : 120 000 personnes en ont bénéficié en 2016. Conjuguées à la hausse du pouvoir d’achat, ces aides permettent à de nombreux primo-accédants à accéder à la propriété.

Le logement neuf repart

Après huit années de crise, le logement neuf aussi retrouve sa bonne santé grâce au dispositif Pinel (défiscalisation). Avec 380 000 mises en chantier, 2016 a connu une bonne année, selon les chiffres de la Fédération française du bâtiment (FFB). Pour 2017, la FFB anticipe même une croissance de 7 % du logement neuf. En moyenne, le secteur du bâtiment a connu une croissance de 1,9 % en 2016. Et ça, c’est une bonne nouvelle pour tout le monde.

 

source: http://www.lalsace.fr/actualite/2017/01/05/immobilier-c-est-encore-le-moment-d-acheter

Comments are closed.